lundi 8 janvier 2018

37a - Baba au rhum 2018



"Les douze premiers jours de janvier
Indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l'année"

Dicton français*

Le baba est un dessert de fêtes ! Pourquoi ne pas commencer l'année en le dégustant ?  C'est ainsi qu'il se retrouve sur notre table en ce premier jour de l'an 2018...
Le baba au rhum est un gâteau imbibé de sirop de sucre et de rhum. Il s'appelle savarin quand il est imprégné de sirop sucré et de kirsch.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Baba_au_rhum

Il y avait fort longtemps que je n'avais pas confectionné ce dessert. Aussi, j'ai dû improviser pour trouver un moule adéquat. J'ai utilisé un moule rond au milieu duquel j'ai positionné un ramequin en grès marron (photo 1)

Photo 1 

C'est une grand-mère qui m'avait donné cette bonne recette.  Je n'en connais pas son origine.
Farine de blé, sucre, levure, lait et œufs en constituent les ingrédients. La pâte prête est versée dans le moule préalablement beurré (photo 2).
Photo 2
Avant de le mettre au four, je rassemble quelques branches de houx pour marquer la nouvelle année (photo 3).






Photo 3
Une anecdote amusante : le houx du jardin a eu ses baies décoratives début novembre 2017 et n'avait plus aucune de ses jolies boules rouges pour la nouvelle année ! Ses épaisses feuilles étaient cependant bien brillantes et d'un beau vert permettant de réaliser un bouquet de fêtes (photo 4).

 Photo 4
Après la cuisson, le baba est démoulé et garni de fruits : abricots au sirop et tranches de kiwis. Puis il est arrosé encore chaud de sirop sucré parfumé au rhum. Ce dessert peut être accompagné d'une crème pâtissière en son centre ou de crème chantilly suivant les goûts de chacun.
Je mets quelques décorations sur le baba prêt à être dégusté, pour le plaisir et pour fêter 2018 (photo 5) !

 Photo 5

A refaire : oui, pour ceux qui ne craignent pas le rhum !

L'alcool est "toujours à consommer avec modération", comme dit la publicité  !



* Dictionnaire de Proverbes et Dictons, choisis et présentés par  F. Montreynaud, Agnès Pierron, François Suzzoni (Le ROBERT).